Les mouvements étudiants : rapports avec les jeunesses et la société
Autor(es) : 
Palabras clave : 
Action collective
Enseignement superieur
Etudiants
Internationales etudiantes
Jeunesse
Militantismes
Mouvements etudiants
Syndicalisme
Fecha de publicación: 
2011
Editorial : 
Servicio de Publicaciones de la Universidad de Navarra
ISSN: 
1139-0107
Cita: 
Morder, R. (2011). ""Les mouvements étudiants : rapports avec les jeunesses et la société"", Memoria y Civilización, 14, 79-103
Resumen
Dans un numéro consacré à l’histoire des jeunes et de la jeunesse, est-il bienvenu d’évoquer les mouvements étudiants ? Les champs de l’action militante estudiantines ont été négligés tant par l’histoire que la sociologie de la jeunesse. Le manque de références et de distance historiques nuit à l’analyse comme à la synthèse : là où le sociologue voit de la « nouveauté », l’historien peut au contraire signaler les récurrences. L’enjeu est de repérer les véritables changements, d’en comprendre les causes et les effets. Nous tentons de définir la place spécifique étudiante dans ce qu’on appelle « la jeunesse », puis d’étudier l’exemple français par une approche comparative, continuer sur les tendances – et les obstacles – à l’autonomie des mouvements étudiants, pour conclure sur les effets considérables de la massification de l’enseignement supérieur tant sur les mouvements étudiants que sur la société.

Ficheros en este registro:
Fichero: 
Morder (2011).pdf
Descripción: 
Tamaño: 
643,64 kB
Formato: 
Adobe PDF


Los ítems de Dadun están protegidos por copyright, con todos los derechos reservados, a menos que se indique lo contrario.