La possession du degré d’autonomie chez les vivants
Palabras clave : 
Individu
Autonomy
Freedom
Autopoiesis
Biology
System
Attractor
Complexity
Life
Jonas
Thom
Self-determination
Self-control
Epigenetic
Individual
Emergence
Downward causation
Feed-forward
Autonomie
Liberté
Autopoièse
Biologie
Système
Attracteur
Complexité
Vie
Jonas
Thom
Autodétermination
Autocontrôle
Épigénétique
Émergence
Causalité descendante
Système à anticipation
Fecha de publicación: 
2015
Editorial : 
Universidad Nicolás Copérnico de Torun
ISSN: 
2300-7648
Cita: 
Dalleur, Philippe. “La possession du degré d’autonomie chez les vivants”, Scientia et Fides, Vol. 3, n. 1, 2015, pp.115-138.
Resumen
In the numerous attempts to define the concept of life, the use of prefixes like “self”, “auto” appears recurrently. This shows the fundamental importance attached to autonomy among the living beings. The author first analyzes the various types and degrees of autonomy, beginning from some contemporary thinkers, like Jonas, Morin, Varela, Davies, Wandschneider; and afterwards, the various types of systemic autonomy are compared with the four systemic levels of contemporary biological theories (genetics, cytology, cybernetics, evolution / ecology). The dependent autonomy of morphogenesis relative to the genetic level is presented as a paradigm of systemic autonomy. Stratified emergence and relative containment of systemic levels and their causal interdependencies (upward and downward), reveal life’s tendency to increase and maximize autonomous levels. A study of individual autonomy is also presented and developed around the concepts of feedback and feed-forwards, homeostasis, motor and feeding autonomy, to develop more fully towards the emancipation and exploratory autonomies, as self-determinacies. These types of higher autonomies are the result of several properties, especially the equipotentiality related to attractors exhibiting flat spread basins of attraction. These properties are shaped by the lower functional levels as logistical granting for autonomous decision-making capability at the higher level. The author follows Jonas’ theory affirming the intrinsic tendency of living systems to produce increasingly refined autonomies, whose supreme analog degree is found in human freedom. So, autonomy is presented as an analog concept applicable to all living, biological and spiritual.
Dans les nombreuses tentatives de définition du concept de vie, l’emploi de préfixes comme «self», «auto» apparaît de façon récurrente. Ce constat montre l’importance fondamentale accordée à l’autonomie chez les vivants. L’auteur se propose dans un premier temps d’analyser les divers types et degrés d’autonomie à partir de certains penseurs contemporains, comme Jonas, Morin, Varela, Davies, Wandschneider. Ensuite, les divers types d’autonomie systémique sont mis en parallèle avec les quatre niveaux de théories biologiques contemporaines (génétique, cytologie, cybernétique, évolution/ écologie). L’autonomie dépendante de la morphogenèse par rapport au niveau génétique est présentée comme un paradigme de l’autonomie systémique. L’émergence stratifiée et le confinement relatif des niveaux systémiques, ainsi que leurs interdépendances causales (upward et downward), révèlent une tendance vitale à augmenter et maximiser l’autonomie. L’étude des autonomies individuelles est alors présentée, et s’élabore autour des notions de feedbacks et de feed-forwards, d’homéostasie, d’autonomie motrice et trophique, pour se développer plus pleinement vers les autonomies émancipatrices et exploratrices, proprement autodéterminatrices. Ces derniers types d’autonomies supérieures résultent de propriétés, spécialement l’équipotentialité liée à des attracteurs à bassins d’attraction plats étendus. Ces propriétés sont forgées par les niveaux inférieurs, en tant que logistique octroyant une capacité décisionnelle autonome au niveau supérieur. L’auteur suit la théorie de Jonas affirmant la tendance intrinsèque des systèmes vivants à produire des autonomies de plus en plus raffinées, dont le degré analogique suprême se trouve dans la liberté humaine. Ainsi l’autonomie est présentée comme un concept analogique applicable à tous les vivants, biologiques et spirituels.

Ficheros en este registro:
Fichero: 
5613-16675-2-PB.pdf
Descripción: 
Tamaño: 
760,11 kB
Formato: 
Adobe PDF


Los ítems de Dadun están protegidos por copyright, con todos los derechos reservados, a menos que se indique lo contrario.